Revenir à VTT

Le kit pour une sortie VTT

Voici ce que je vous conseil d’apporter pour une sortie VTT de 2-3 heures autour de chez vous ou en rando.

Il s’agit de ce qu’il faut prendre en plus du casque, lunettes et gants.

Evidemment, vous pouvez compter sur les autres mais ce n’est pas très fair-play et il ne faut pas être seul ou isolé du groupe.

Le kit de réparation indispensable

Le kit de réparation n’est utile que si vous savez vous en servir. Prenez le temps de vous entraîner ou au moins de vous renseigner sur son utilisation.

Le mutli-tools

C’est l’outils indispensable pour dépanner les petits problèmes et doit inclure:

Les clés Allen et Torx nécessaire pour intervenir sur toutes les vis de votre vélo.

Un tournevis cruciforme et plat

Un dérive-chaine

Le reste, c’est bonus.

2 démontes pneus

Les pneux de VTT sont parfois raide à démonter et remonter. Prenez-en des costauds en plastique (pour ne pas abimer les jantes)

Une chambre à air

Vérifiez bien la taille (26″, 27,5″ ou 29″) ainsi que le type de valve en fonction de votre vélo.

Elle sert également dans le cas de montage Tubeless. Il faudra retire la valve.

Pensez à vérifier que vous parvenez à dévisser la valve du montage Tubeless. Si elle est bloquée ou trop serrée, vous ne parviendrez pas à la retirer pour placer un chambre à air classique.

Des rustines ou patchs

En cas de crevaison multiples lors des mauvais jours. 

Je vous conseil les paths, ils sont pré-collés et plus rapide à utiliser.

Une pompe

Prenez un modèle fiable pour grosse capacité adapté aux pneus VTT.

Évitez les micro-pompes faites pour la route. Vérifiez qu’elle est adaptée à votre type de valve.

Les cartouches de CO² (16g minimum) sont efficace et rapide. Parfois indispensables si vous avez à remonter votre Tubeless mais elle sont à usage unique.

Un maillon rapide de chaîne

Il va vous permettre de réparer rapidement et durablement votre chaîne

Il doit être compatible avec votre chaîne 9, 10, 11 ou 12 vitesses

Quelques rilsans

C’est léger, ils peuvent servir pour des dépannage de fortune. (Bloquer un rayon, remplacer un galet de dérailleur, maintenir un câble)

Préférez les petits modèles.

Le reste des indispensables

Un téléphone

Si vous ne pouvez pas réparer, vous êtes blessé ou perdu.

Un peu d’argent

En cas d’imprévu.

De la boisson

C’est indispensable dans une poche à eau ou un bidon. De l’eau ou une boisson de votre choix.

Un peu à manger

Pour éviter le coup de fringale. C’est très important. Un barre de céréale, une banane, quelques fruits sec ou un gel.

Une carte avec un numéro d’urgence

En cas de problème plus grave, ayez sur vous une petite carte avec votre nom, prénom, et un numéro à contacter en cas d’urgence.

Un exemple de carte très bien fait: Carte I.C.E.

Si vous partez seul, pensez à indiquer à quelqu’un dans quel secteur ou sur quel parcours vous aller rouler.

Si vous partez pour une sortie plus longue 

Evidemment il faut adapter son ravitaillement en fonction de la durée de la sortie.

On peut également ajouter quelques éléments au kit.

Une patte de dérailleur

Procurez-vous un patte de dérailleur pour votre modèle de vélo.

Il existe des centaines de modèles plus ou moins facile à trouvez. Anticiper pour obtenir cette pièce vous évitera de faire des recherches en urgence et les délais de livraison parfois très long.

L’avoir sur vous, vous permettra de rentrer.

De l’huile de chaîne

Il existe de petite bouteille d’huile. Parfois, sur les rando par temps sec, il nous arrive de passer dans un ruisseau. Quelques kilomètres plus-tard, la poussière se repose sur la chaîne.

Pouvoir lubrifier sa chaîne sur le parcours, allongera la durée de vie de votre transmission et rendra votre fin de parcours plus agréable.