↑ Revenir à Cyclo

La Charte des groupes

Je viens rouler habituellement ou occasionnellement avec un des groupes de l’ACC Cyclisme.
Voici la charte à laquelle j’adhère avec plaisir et compréhension.

 

Quelque soit le groupe :

Je prépare ma sortie.
Je mange avant de partir pour éviter d’être sans jambes après quelques Kms.
Je porte mon casque.
J’emmène de quoi manger et boire.
J’emmène de quoi être autonome pour réparer en cas de problème.
Je prends connaissance du circuit avant de partir.
Je respecte la pause soulagement à mi chemin.
Dans le cadre du développement durable, je respecte l’environnement (emballages, chambre à air).
Je suis courtois et discipliné.
Je respecte le groupe, le programme et écoute le capitaine de route.
Je suis attentif à la sécurité.
Je respecte le code de la route, même en pleine ‘bagarre’.
Je ne roule pas à plus de deux de front.

Pour terminer la sortie, j’informe mes camarades si je ne retourne pas au local.

En cas de chute

Je m’arrête immédiatement pour porter secours.
Je ne repars qu’avec l’autorisation du capitaine de route.

Capitaine de route

Un ou deux capitaines de route sont nommés pour chaque groupe.
Tout volontaire peut être capitaine de groupe.

Si je suis capitaine de route :

Je suis un référent; mon rôle est de faire appliquer calmement la charte; je la connais parfaitement.
Je suis psychologue et courtois; j’accepte les remarques et j’écoute.
En cas de chute j’accompagne les blessés jusqu’à leur mise hors de danger.
Pour la pause soulagement je choisis un endroit sécurisé qui convient à tous et à toutes.
Je suis un référent technique (matériel, braquets, relais).

Si je ne suis pas capitaine de route :

je ne prends pas d’initiative personnelle sur l’organisation de la sortie (allure, circuit, … etc).

En cas de changement de groupe

J’intègre occasionnellement un groupe alors que d’habitude je suis dans un groupe de niveau supérieur.
Je respecte strictement les règles de mon nouveau groupe.
Je roule toujours ‘En dedans’ et je rends service aux autres.
Je prends des relais, mais pas plus que les autres.

Le Samedi je vais rouler tranquillement.

Dans ce groupe « tout le monde part ensemble, tout le monde revient ensemble ».

Ses buts « la remise en forme, la reprise, la préparation des épreuves, l’intégration de nouveau membre ».

Sur le circuit du groupe C du dimanche, je roule à l’envers; les circuits font entre 60-70 km l’hiver et 80-90 km l’été.
24 à 27km/h, c’est sa moyenne.

Dans le premier tiers de la sortie, je roule régulièrement et sans à coups sans dépasser les 25km/h moyen.
Si je décroche, je sais que je vais être attendu.
Autant que faire se peut, je prends les relais avec mes camarades.
Si je décroche trop souvent dans la sortie, j’envisage de m’entraîner quelques sorties, seul, en foncier.
Si ma forme est trop juste, j’accepte de rentrer plus tranquillement, seul ou avec d’autres.

Je m’entraîne en foncier avec un peu de fractionné « annoncé » mais je ne suis pas obligé d’y participer.
Je me relève immédiatement après celui-ci et je reforme le groupe.

En dehors de celui-ci, je ne prends pas d’avance sur le groupe l’obligeant à accélérer pour me rattraper.
Si je veux faire plus de fractionné, je me laisse décrocher et le fais derrière le peloton (en chasse patate).
Si une personne ne respecte pas l’allure, je m’engage à le laisser partir seul devant, sans essayer de le suivre.
Toute modification ponctuelle du train est annoncée au groupe par l’homme de tête.

En cas de crevaison ou de problème.
J’attends celui qui a crevé.
Je m’assure qu’il n’est pas seul pour réparer, sinon, je l’aide à réparer.
Si je ne l’aide pas, je ne m’arrête pas forcément ; je peux continuer tranquillement et faire demi tour 5 kms plus loin.
Quand je redémarre après l’incident, inutile de rouler à fond, je sais que je suis attendu.

En conclusion, cette sortie est à considérer comme une ballade de santé, préparant « LA » sortie du dimanche matin avec ses quatre groupes de niveau…

ATTENTION !!! Au souhait des participants ou si le groupe dépasse les 18 cyclos, un peloton roulant selon la CHARTE du groupe C du dimanche (Tonique avec une moyenne de 27 à 30km/h) partira 5 minutes devant.

Le dimanche je vais choisir parmi 4 groupes

Groupe A : 30 et plus km/h de moyenne
Groupe B : 28 à 30 km/h de moyenne
Groupe C : 26 à 28 km/h de moyenne
Groupe D : 23 à 26 km/h de moyenne

Je choisis le Groupe A

J’intègre un groupe rapide et nerveux.

Je connais les grands principes du groupe :
– Je sais que je vais rouler entre 30 et 33 km/h de moyenne
– Je pars pour un circuit qui fait entre 70-80 km l’hiver et 100-130 km l’été
– Je vais m’entraîner en foncier et en fractionné

Le rythme :
Je m’oblige à rouler régulièrement et sans à-coups durant les 15 premiers Kms.
J’accepte les accélérations en cours de sortie.
Autant que faire se peut, je prends les relais avec mes camarades et accepte l’allure générale du groupe.
Si je trouve que le rythme est trop élevé, j’attends le groupe B qui est derrière moi.

Dans les 15/20 derniers kms :
J’accepte que le rythme soit encore plus élevé et que l’on ne m’attende pas.

En cas de crevaison ou de problème :
Tout le monde s’arrête et j’attends celui qui a crevé.

Je choisis le Groupe B

J’intègre un groupe longue distance.

Je connais les grands principes du groupe :
– Je sais que je vais rouler entre 27 et 30 km/h de moyenne.
– Je pars pour le même circuit que le groupe A, dans le même sens, mais 5 minutes après lui.
– Je vais m’entraîner en foncier et parfois avec un peu de fractionné de courte durée.

Le rythme :
Je m’oblige à rouler régulièrement et sans à-coups durant les 15 premiers Kms.
Autant que faire se peut, je prends les relais avec mes camarades.
J’accepte l’allure libre dans les 10 derniers kms.
Si ma forme est trop juste, j’accepte de rentrer plus tranquillement seul ou avec d’autres.

Le fractionné de courte durée :
J’accepte avec plaisir 3 périodes (maxi) de fractionné.
Je ne suis surtout pas obligé d’y participer ; je sais que tout le monde va se regrouper juste après.
Chaque période est programmée (en route) et ne dure pas plus de 5 km.
Faire une ‘pancarte’ est considéré comme une période de fractionné.
Je me relève immédiatement après le fractionné et j’attends le groupe; je peux faire demi tour.
Je reprends immédiatement le rythme normal après le fractionné.

Quand j’ai du mal à suivre avant les 10 derniers Kms (En dehors du fractionné):
Si je décroche pour la première fois, je sais que je vais être attendu.
Si je décroche plusieurs fois:
– J’accepte de ne pas être attendu.
– J’envisage de passer dans le groupe C à la prochaine sortie.

En cas de crevaison ou de problème :
Tout le monde s’arrête et j’attends celui qui a crevé.

Je choisis le Groupe C

J’intègre un groupe tonique.

Je connais les grands principes du groupe :
– Je sais que je vais rouler entre 27 et 30 km/h de moyenne.
– Je pars pour un circuit qui fait entre 60-70 km l’hiver et 80-90 km l’été.
– Je vais m’entraîner en foncier et parfois avec un peu de fractionné de courte durée.

Le rythme :
Je m’oblige à rouler régulièrement et sans à-coups les 15 premiers Kms.
Autant que faire se peut, je prends les relais avec mes camarades.
J’accepte l’allure libre dans les 10 derniers kms.
Si ma forme est trop juste, j’accepte de rentrer plus tranquillement seul ou avec d’autres.

Le fractionné de courte durée :
J’accepte avec plaisir 3 périodes (maxi) de fractionné.
Je ne suis surtout pas obligé d’y participer ; je sais que tout le monde va se regrouper juste après.
Chaque période est programmée (en route) et ne dure pas plus de 5 km.
Faire une ‘pancarte’ est considéré comme une période de fractionné.
Je me relève immédiatement après le fractionné et j’attends le groupe; je peux faire demi tour.
Je reprends immédiatement le rythme normal après le fractionné.

Quand j’ai du mal à suivre avant les 10 derniers Kms (En dehors du fractionné) :
Si je décroche pour la première fois, je sais que je vais être attendu.
Si je décroche plusieurs fois.
J’accepte de ne pas être attendu.
Je sais que le groupe D est derrière moi.
J’envisage de passer dans le groupe D à la prochaine sortie.

En cas de crevaison ou de problème :
Tout le monde s’arrête et j’attends celui qui a crevé.

Je choisis le Groupe D

J’intègre un groupe loisir

Je connais les grands principes du groupe :
Je sais que je vais rouler entre 23 et 26 km/h de moyenne.
Je pars pour le même circuit que le groupe C, dans le même sens, mais 5 minutes après lui.
Les circuits font entre 60-70 km l’hiver et 80-90 km l’été.
J’ai la possibilité de couper si je trouve que c’est trop long.
Je vais m’entraîner en foncier et sans fractionné.
Je ne prends jamais d’avance sur le groupe, pour éviter que l’on accélère pour me rattraper.
Si une personne ne respecte pas l’allure, je m’engage à le laisser partir seul devant, sans essayer de le suivre.
Je m’engage à ce que tout le groupe parte et rentre ensemble.

Le rythme durant toute la sortie :
Je m’oblige à rouler régulièrement et sans à-coups durant toute la sortie.
Je m’interdis d’accélérer dans les côtes, même si je coupe mon effort en haut.
Autant que faire ce peut, je prends les relais avec mes camarades.
Si je décroche je sais que je vais être attendu par au moins une personne.
Si je décroche trop souvent dans la sortie.
J’envisage de m’ entraîner quelques sorties seul en foncier.

En cas de crevaison ou de problème :
Tout le monde s’arrête et j’attends celui qui a crevé.